J'ai compris !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des Cookies soient utilisés afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous offrir des contenus personnalisés.

["Blog", "DANS LES ZONES COUVERTES PAR UN PLAN LOCAL D'URBANISME (PLU) IL Y A URGENCE ABSOLUE POUR VOS CLIENTS A VENDRE LES PETITS TERRAINS"]

La suppression du COS et de la surface minimum va être contournée par les maires

DANS LES ZONES COUVERTES PAR UN PLAN LOCAL D'URBANISME (PLU) IL Y A URGENCE ABSOLUE POUR VOS CLIENTS A VENDRE LES PETITS TERRAINS

Revue de presse

Du fait de la loi ALUR

Ont disparu dans les communes couvertes par un PLU:

-la superficie minimale pour construire

-le coefficient d’occupation des sols.

L’idée de la loi est de lutter contre l’étalement urbain et la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers, tout en favorisant le développement de l’offre de construction.

En résumé, plus de surface minimale et plus de COS si on a un PLU (Plan local d’urbanisme.)

Ceci veut dire que si la commune a un Plan local d’urbanisme, toute une série de terrains inconstructibles car trop petits ou avec un COS trop faible le sont devenus par un coup de baguette magique.

IL FAUT VITE PROFITER DE L’AUBAINE, CA VA PAS DURER.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que beaucoup de mairies ne sont pas d’accord avec l’idée de permettre une densification.

Que vont faire les maires pour contourner la loi ?

Tout simplement mettre en révision les règles du PLU concernant le GABARIT,

pour rendre à nouveau inconstructibles ces terrains.

Exemples de modifications du PLU envisageables par une Mairie pour tordre le cou à ces nouvelles dispositions :

1°Diminuer l’emprise maximum : La MAIRIE va décider que la surface maximum occupée par un bâtiment sur une parcelle passe de 50 à 20%;

2° Diminuer la hauteur maximum des bâtiments;

3° Augmenter la taille minimum des espaces verts à conserver sur une parcelle.

4° Interdire la construction en limite de parcelle;

5°Augmenter la distance minimum entre deux bâtiments sur une même parcelle

ETC……

VOILA UN ARGUMENT CHOC POUR FAIRE METTRE EN VENTE OU FAIRE BAISSER LE PRIX D'UN PETIT TERRAIN.

PENSEZ AUSSI A CONSEILLER A VOS CLIENTS DE DIVISER LES TERRAINS EN PARCELLES PLUS PETITES ET PLUS FACILEMENT VENDABLES

Jean-Luc MEYER, Diplômé notaire Président de la SAS LES PORTECLES DE l’IMMOBILER